Croire que Jésus peut répondre à nos besoins | World Challenge

Croire que Jésus peut répondre à nos besoins

David Wilkerson (1931-2011)September 29, 2020

Imagine que tu as été témoin de guérisons après guérisons, de miracles après miracles, de choses plus merveilleuses les unes que les autres. Tu serais à genoux pour louer Dieu, n’est-ce pas ? Tu te dirais probablement : “Je ne douterai plus jamais de la puissance de guérison et des miracles que peut accomplir Jésus. A partir de maintenant, je vais faire preuve d’une foi inébranlable dans ma vie, peu importe ce qui m’arrivera.”

Les disciples avaient vu Jésus nourrir cinq mille hommes, sans compter les femmes et les enfants, en multipliant cinq pains et les deux poissons. Alors qu’ils participaient à la distribution de la nourriture et voyaient la réserve sans cesse augmenter, on pourrait croire que leur foi augmentait, elle-aussi. Mais en vérité, Jésus lisait leurs pensées et savait qu’ils ne comprenaient pas ce qui était en train de se passer. Le message contenu dans ces miracles n’avait pas encore atteint leur cœur et leurs pensées. Ils étaient toujours tourmentés par le doute.

Plus tard le même jour, après cet événement remarquable, nous voyons Jésus “obliger” Ses disciples à monter dans une bateau. “Aussitôt après, il obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l’autre côté, pendant qu’il renverrait la foule” (Matthieu 14:22).

Le mot grec utilisé ici pour “obliger” signifie “contraindre par la supplication, faire preuve de persuasion.” Jésus pressait Ses disciples en termes forts : “Frères, montez dans ce bateau. Maintenant.” Jésus devait rester pour renvoyer la foule et retrouver les disciples plus tard.

Quand ils ont quitté le rivage, je me demande si Jésus a secoué la tête de consternation, blessé par leur foi vacillante après ce qu’ils avaient vu. A ce moment-là, Jésus a dû réfléchir à ce qu’Il lui fallait faire pour amener Ses disciples à avoir une foi inébranlable. Ce qu’Il a fait a été spectaculaire. Il a marché sur l’eau à leur rencontre au milieu d’une tempête. Quand ils l’ont vu, “ils furent troublés, et dirent : C’est un fantôme ! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris” (Matthieu 14:26). Mais Jésus a dit : “Rassurez-vous, c’est moi ; n’ayez pas peur !” (14:27).

Les disciples ne doutaient pas que Jésus puissent guérir une multitude avec un geste ou un mot. Mais quand ils s’éloignaient des foules, ils s’inquiétaient à propos de leurs propres besoins et ceux de leur famille. Mais quand Jésus est monté dans le bateau, un semblant de foi a commencé à naître dans leur cœur. “Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu” (14:33). Enfin, ils commençaient à comprendre et un fondement pour leur foi commençait à être construit en eux.

Download PDF