Embrasser la grâce de Jésus | World Challenge

Embrasser la grâce de Jésus

Gary WilkersonFebruary 22, 2021

Il y a une mauvaise compréhension assez répandue à propos des paroles bien connues dans l’évangile de Jean à propos des brebis, du berger et du voleur. “En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.

“Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance” (Jean 10:1, 7-10).

Habituellement, quand nous réfléchissons au voleur, nous pensons que cela signifie qu’il va essayer de nous tenter, de remplir notre cœur de convoitise, de cupidité, de colère et de luttes. Mais si nous considérons le contexte, nous voyons que ce n’est pas exactement ce que ce passage nous dit . Dans le chapitre 9 de l’épître de Jean, Jésus venait de guérir un aveugle dans le temple et les chefs religieux – tout ceux qui essayaient d’entrer dans le royaume des Cieux en suivant des règles, d’une façon purement religieuse – disaient que les œuvres de Jésus venaient du diable et non de Dieu. Ils n’aimaient pas du tout que Christ dise qu’Il était le chemin, le seul chemin, pour aller vers Dieu.

Il y a un moyen de revenir dans la vie abondante. Si tu t’es éloigné et que tu désires revenir à la liberté que tu avais en Christ, c’est dangereux aux yeux du diable.

Tu es peut-être dans la confusion, la culpabilité et la condamnation et tu ne vis pas dans la victoire que Christ nous a donnée. C’est là que le voleur vient et dit : “Tu veux y retourner ? Je vais t’aider. Voilà comment : nous allons trouver un autre chemin. Nous allons trouver un système religieux, des règles à respecter, des œuvres de la chair à accomplir pour que tu puisses y retourner avec tes propres forces.”

Voilà comment il nous dérobe notre vie et nous détruit. Christ est le seul chemin, notre seule grâce qui sauve et nous devons embrasser cette vérité puissante.

Download PDF