Une marche avec Christ qui lui soit agréable | World Challenge

Une marche avec Christ qui lui soit agréable

David Wilkerson (1931-2011)June 9, 2021

L’apôtre Paul enseignait l’église de Colosse : “C’est pour cela que nous aussi... nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu” (Colossiens 1:9-10).

Que faut-il pour marcher d’une façon qui soit agréable à Dieu ? Paul nous dit : “Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi” (Colossiens 3:12-13).

En d’autres termes, nous devons nous demander à nous-mêmes : “Est-ce que je deviens davantage semblable à Christ ? Est-ce que je deviens plus patient ou est-ce que je m’emporte rapidement ? Est-ce que je deviens meilleur et plus gentil ou plus mesquin et querelleur ? Plus tendre et prêt à pardonner ou plus amer et rancunier ? Est-ce que je “supporte” les autres ? Est-ce que je supporte les faiblesses et les fautes de ceux qui sont près de moi ou est-ce que je dois toujours avoir raison ?”

Paul suggère que, à la lumière du jour du jugement, peu importe les œuvres que tu accomplis ou les actes de charité que tu fais. Peu importe si tu es bon envers les étrangers, peu importe combien d’âmes tu amènes à Christ, cette question demeure : est-ce que tu deviens plus aimant, patient, près à pardonner et indulgent ?

Examiner ta marche avec Christ ne signifie pas tant regarder ce que tu fais que ce que tu deviens. Une telle marche ne peut être accomplie par des efforts humains uniquement. Cela n’arrivera pas par notre propre détermination, si nous nous disons : “Je vais devenir ce genre de croyant.” Cela ne peut se produire que par l’action du Saint-Esprit, à travers la foi en Sa Parole.

Tout d’abord, nous lisons ces mots et nous croyons qu’ils sont un appel de Dieu pour nous. Ensuite, nous nous examinons nous-mêmes et demandons à l’Esprit de nous montrer qui nous sommes en réalité, en nous comparant à Sa Parole. Enfin, nous demandons au Saint-Esprit de nous aider à changer.

Download PDF